Un week-end en oldtimer à bord de la Lancia Flavia Sport

Le moment tant attendu est enfin là : ce week-end nous partons en couple faire notre première escapade en oldtimer. Pour cette découverte notre choix s’est porté sur un petit bijou de la flotte : une Lancia Flavia Sport de 1965.

Profitant d’une météo clémente, nous optons pour un tour du Léman complété par une incursion en Valais, un itinéraire parfait pour profiter à notre rythme du paysage à bord de ce coupé sport de 1965 conçu par Zagato, en alternant des conditions de conduite très variées.

La voiture nous séduit dès les premiers instants par son aspect non conventionnel, sa ligne aérodynamique et sa belle couleur rouge, le Rosso Lancia.

D’autres agréables surprises nous attendent une fois installés à bord : La Lancia Flavia est extrêmement lumineuse et l’espace avant est très généreux pour le conducteur comme pour son passager. L’absence de ceinture nous donne un sentiment de liberté que nous avions oublié depuis longtemps ! En cette chaude journée nous apprécions aussi particulièrement la lunette arrière qui s’entrouvre au moyen d’une commande manuelle. La prise en main est facile et le conducteur se familiarise vite avec le levier de vitesse et les particularités du véhicule.

Nous entamons le périple par la route du lac direction le Lavaux. La route de la Corniche, bien qu’exigeante pour la conduite par son étroitesse, se prête magnifiquement bien à une flânerie automobile ponctuée d’arrêts pour admirer le paysage ou découvrir la villa « Le lac » de Le Corbusier à Corseaux.

Le temps file, il est temps de poursuivre vers le Valais et nous optons pour l’autoroute pour arriver plus vite à Sion. La Lancia Flavia prend de la vitesse, son accélération nous surprend : les 90 chevaux de son moteur suffisent à concurrencer les véhicules contemporains grâce à son poids plume de 900 kg.

Après une halte culturelle dans la capitale du Valais, nous nous élevons progressivement vers le val d’Hérens. La Lancia révèle alors son caractère sportif et enchaîne les virages sans faiblir, avant un repos bien mérité dans l’écrin de verdure de Nax.

Le lendemain nous reprenons la route direction Martigny et la Fondation Pierre Gianadda avant de poursuivre par la rive française du Léman avec une halte à Evian.

La Lancia Flavia a fière allure devant les palaces.  Comme tout au long de notre périple elle ne passe pas inaperçu et attire les regards curieux des adultes et des enfants par sa ligne très originale.

Notre voyage se conclut à Genève, des souvenirs plein la tête. Nous sommes bien décidés à renouveler notre expérience en oldtimer. A qui le tour pour la prochaine sortie?

Pin It on Pinterest